On fait le bilan, calmement en se remémorant chaque instant...

Publié le par lauriane-ide

Et oui ! A la veille de mon dernier jour, c'est l'heure de faire un petit bilan sur les 8 semaines qui viennent de s'écouler... A vrai dire, je suis un peu triste de quitter ce service, ces infirmières et aides-soignantes qui m'ont beaucoup appris et cette ambiance qui est vraiment un merveilleux appât pour travailler.

En tout cas, je ne croyais pas les infirmières ou les formateurs quand ils disaient qu'on entraient dans le stage de projet professionnel en tant qu'élève et qu'on en ressortait comme une professionnelle. En fait, aujourd'hui je me sens capable de prendre en charge un groupe de patients plus ou moins nombreux et de gérer ma journée de travail. Je ne l'étais pas encore en arrivant le 3 janvier.

J'ai également appris beaucoup de choses dont une grande partie d'administratif. J'ai géré les commandes de pharmacie, les commandes d'ambulances, les papiers de sortie, les prises de rendez-vous. Bien-sûr j'ai vu ou revu des soins que je ne maîtrisais pas complètement ou que je n'avais pas effectués depuis longtemps : les sondes urinaires, les perfusions (pas beaucoup effectuées en dehors de mon stage aux urgences), les tubages, les pansements divers et variés et encore d'autres choses. J'ai également pris en charge des patients ayant des pathologies jamais rencontrées : SIDA, tuberculose, érysipèle, endocardite, etc... Autant d'apprentissages que de relations humaines car ce service était sans aucun doute aussi humain que technique. L'humanitude, mot étrange de notre jargon professionnel, y existe réellement.

Alors, même si je n'ai pas rencontré de choses aussi palpitantes, aussi étranges, aussi stupides, aussi rigolotes ou aussi bouleversantes que lors de mon stage aux urgences (revoir les articles d'août 2009), c'est sans aucun doute un stage qui m'a autant plu que celui passé aux urgences.

Enfin je vais vous reveler, pour terminer cet article, le truc le plus étrange de mes 8 semaines : un monsieur s'est retrouvé avec le cartilage de l'oreille infecté, et très gonflé par conséquent, à cause d'une coiffeuse qui l'a griffé... Et oui, il est sous double antibiothérapie pour ça ! Alors, bien-sûr je ne vous confie pas l'adresse de ce salon de coiffure mais méfiez-vous de votre coiffeuse !

http://unefrancaiseencalifornie.unblog.fr/files/2010/07/theend.jpg

Alors, voilà, le bilan est terminé, le stage également et maintenant je vais aller me coucher pour pouvoir faire des fondants au chocolat demain à mon réveil afin de les emmener au travail pour terminer en beauté ce stage de pur plaisir...

Le programme de ces prochaines semaines : cours la semaine prochaine (enfin plus ou moins, c'est davantage une semaine pour se dire au revoir), puis semaine de vacances avant d'enchaîner sur quatre semaines de stage où je vais enfin le passer ce diplôme !!

Publié dans Ma scolarité

Commenter cet article